Découvrir le Golfe de Saint-Tropez

Découvrir le Golfe de Saint-Tropez

Dans l’anse du golfe de Saint-Tropez, Sainte-Maxime, Grimaud, Cogolin sonnent comme autant de promesses de villages typiquement provençaux, où le soleil éclaire magnifiquement la pierre dorée des maisons, où le bleu si intense du ciel se reflète sur les flots turquoise de la Méditerranée.

 

Apprécier les trésors du Golfe de Saint-Tropez

Que ce soit sur son littoral ou à l’intérieur des terres, le Golfe de Saint-Tropez au nord de la presqu’île de Saint-tropez, regorge de merveilles naturelles et architecturales. Les histoires de ces villages, petites et grandes, ont été façonnées au fil des siècles par la mer, porteuse de vie mais également de peuples conquérants. Cogolin, qui tire son nom du petit coq qui, aux dires de la légende, accompagnait Saint-Torpès lorsque sa barque s’échoua sur la côte, abrite un artisanat très actif de même qu’un musée consacré à Raimu. Son charmant port de plaisance (Port Cogolin) est relié par des pistes cyclables à Port Grimaud qui abrite de bien belles plages.

Au terme d’une route serpentant entre les vignes, l’on atteint le village perché de Grimaud. Ruines médiévales, ruelles tortueuses, fontaines et placette fleuries attendent un visiteur vite conquis. Installé face à Saint-Tropez, Sainte-Maxime abrite un plaisant petit port, de belles villas caractéristiques des « folies » des années 1940 ainsi qu’un Musée des Traditions Locales et un très intéressant Musée du Photographe et de la Musique Mécanique. Enfin, les randonneurs insatiables délaisseront pour un moment sable blanc et parasols rayés pour découvrir les beautés du Massif des Maures. Entre collines, vallons et plans d’eau, vous marcherez parmi les pins, les châtaigniers, les chênes lièges et les oliviers. Mimosas, genets et bruyères apportent leur touche de senteurs et couleurs, attirant papillons, chenilles et abeilles…

 

Découvrir le Golfe de Saint-Tropez - Village de Grimaud -  flickr - Photographe Risastla

Village de Grimaud – flickr – Photographe Risastla

Petite histoire de Saint-Tropez

Si Saint-Tropez peut s’enorgueillir d’un passé séculaire, ce n’est qu’à l’aube du XXème siècle que le village de pêcheurs commence à attirer peintres puis artistes, puis dans les années 1960, jet-set branchée. Son très intéressant Musée de l’Annonciation présente de multiples peintures de Signac, Vuillard, Braque ou encore Matisse, témoins de l’attrait qu’exercent alors les lumières méditerranéennes. Après Colette, Cocteau, Picasso, Sagan ou encore Prévert, c’est Brigitte Bardot qui fera définitivement basculer Saint-Trop’ dans la légende. Elle fait du club 55 son quartier général, paresse sur les plages, achète la Madrague où les fêtes se suivent, tandis que les cinéastes emblématiques de la Nouvelle Vague tournent à Saint-Tropez.

~oOo~

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>